Un bloomer havhast/hippocampe pour le petit Yovan

Hello les petits hippocampes !

Il s’agit du petit Yovàn, le fils d’une de mes grandes copine, qui fête son premier anniversaire dans quelques jours, et pour la naissance duquel j’avais tricoté une petite couverture ajourée.

Cette année, pour son anniversaire, j’ai choisi de lui tricoter un petit ensemble tiré d’un magnifique livre. La première pièce de l’ensemble est le bloomer Havhast, ou hipocampe.

Il s’agit d’un petit bloomer que je trouve personnellement trop craquant. J’ai un gros faible pour les bloomers en général, je trouve ça adorable ! J’étais donc ravie de le découvrir dans ce beau livre.

Mon expérience

La laine

Pour ce petit ensemble j’ai choisi un de mes fils préférés, que j’ai notamment utilisé pour me tricoter un Pull Joey.

Il s’agit de la Merino Extra Fine de Drops, que j’adore pour plusieurs raisons :

  • son petit côté élastique qui la rend ULTRA agréable à tricoter
  • sa douceur ♥
  • la jolie définition de maille qu’elle procure
  • last but not least : elle est superwash, ce qui veut dire qu’on peut la passer à la machine ! Ce qui est un must, surtout pour les tricots de bébé 🙂

Niveau couleur, j’ai choisi un tout doux bleu ciel que je réservais à la base à un pull pour moi, mais je trouvais qu’elle se prêtait mieux à ce projet.

 

Il me restait justement un peu de bleu marine de mon Jooey, j’ai donc choisi de la mettre à profit pour faire un contraste bleu marine au niveaux des petits bords côtes.

Les adaptations

Le petit bloomer se tricote de haut en bas, on commence par la ceinture en côtes et on descend pour former une sorte de culotte.

Là j’ai fait une modification d’importance par rapport au modèle de base, qui est au point mousse. Comme le bloomer se tricote en rond, pour obtenir du point mousse il faut alterner un rang endroit / un rand envers. Et, malgré la petite taille de cet ouvrage, j’avais HYPER la flemme de faire ça, donc je me suis laissée glisser vers du jersey, qui est trop cool à tricoter en rond puisque ce ne sont que des rangs endroit. Bien plus pratique pour tricoter dans la voiture 😉

Au-delà de l’aspect flemme, j’ai aussi fait ce choix pour mieux accorder l’ensemble. En effet, on en parlera la semaine prochaine, mais la 2è partie de ce petit set étant en jersey, je me suis dit que ça serait plus cohérent ainsi.

Une fois la petite culotte terminée, on vient relever quelques mailles pour faire quelques rangs de côtes, qui vont réchauffer les petites cuisses potelées ♥

Les toutes premières fois où j’ai tricoté ce modèle, il y a quelques mois, j’avais beaucoup de mal avec ce procédé.

Mais depuis, j’ai commencé un gilet qui comporte beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de mailles à relever (plusieurs centaines). Je vous en reparlerai, mais depuis, je maîtrise un peu mieux cette technique, et j’ai abordé assez sereinement ce bloomer.

Dans le modèle de base, il y a des petits pompons au bout de la cordelette qui referme le bloomer. Le problème, c’est que je n’aime pas beaucoup faire les pompons (et que je ne m’y prends pas super bien, non plus).

Je laisse donc mon petit bloomer tel quel, et je trouve que ce n’est pas si mal que ça. Qu’en pensez-vous ?

Je vous retrouve la semaine prochaine avec la deuxième partie de cet ensemble pour bébé Yovàn, à votre avis, de quelle pièce s’agit-il ?

Love,
Meantara.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

quatorze − 6 =