Meantara au théâtre : Harry Potter and the Cursed Child

*thick British accent*

Well hello loves !

Je rentre tout juste de Londres, où j’ai passé 4 jours magiques, pour aller voir Harry Potter and the Cursed Child, la pièce de théâtre qui traite de la scolarité d’Albus, le fils du célèbre sorcier à lunettes.

Je vous avais partagé ma review du livre sans spoiler, je vous ai donc préparé une version toute aussi dépourvue de spoiler pour l’interprétation sur scène de cette pièce, mais sans revenir sur l’histoire.

Moi en PLS en sortant du théâtre vendredi dernier

Harry Potter and the Cursed Child @ Palace Theatre, London

Le théâtre est magnifique et très bien situé, c’était un plaisir de s’y rendre en arpentant Shaftesbury avenue et tous ses théâtres.

Nous avions des places en balcon à £15, qui étaient les seules encore disponibles quand nous avons acheté nos places, il y a 1 an et demi. (oui oui).

Du coup, ce n’était pas top confort : les places sont un peu exigües, et on ne voit pas ultra bien, notamment le tout devant de la scène.

Mais globalement, on s’en sort plutôt pas mal avec les petites jumelles en location pour £1, et l’entracte permet de se dégourdir les jambes :p

Les effets

Ce qui nous a le plus bluffé, c’était incontestablement les effets spéciaux ! La mise en scène était fantastique, avec de véritables tours de magie qui nous laissaient béates.

Je pense qu’on peut dire sans exagérer que c’était vraiment magique, on est à fond dedans. Les détraqueurs notamment sont parfaits, exactement comme je les imaginais dans Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, j’ai toujours eu une petite déception quant à leur reproduction cinématographique. Eh bien là, on est servis !! Je sentais littéralement mes poils se hérisser, l’air s’alourdir, se refroidir, le désespoir s’abattre sur la salle… MAGIQUE je vous dis !

La musique est merveilleuse également, et j’ai adoré les chorégraphies (même si j’avoue ne pas y connaître grand chose).

Les acteurs

J’avais vraiment hâte de découvrir le cast en action !

Ron, Ginny, Draco, MacGo et Albus sont parfaits, mais j’ai eu quelques soucis avec les autres…

J’ai trouvé que Harry hurlait beaucoup trop (tout le temps en fait), Hermione était un peu trop guindée, Scorpius était vraiment dans l’excès. J’ai trouvé qu’il ressemblait beaucoup au Draco de A Very Potter Musical

J’adore ce Draco là, mais c’est une parodie, et je ne m’attendais pas à trouver un Scorpius aussi parodique !

(D’ailleurs si vous n’avez pas vu AVPM, il faut ABSOLUMENT que vous le fassiez ! C’est génial !)

Mais ces petits “bugs” mis à part, le travail des acteurs était fabuleux et je n’ai eu aucun mal à reconnaître en eux les personnages que l’on aime tant.

 

J’ai trouvé que tout allait un peu trop vite, notamment lors de la première partie, où je n’aurais vraiment pas compris grand chose si je ne savais pas déjà ce qui s’y passait. Les acteurs et notamment Harry parlent très vite, mon anglais un peu faiblard a un peu souffert !

Les goodies

 

Dans le hall d’entrée/sortie, on retrouve un petit stand de goodies, avec notamment des colliers, cravates, stylos, totebags à l’effigie des 4 maisons qui ont pour l’occasion revêtu de nouveaux logos.

Comme l’on peut s’en douter, tout était un peu cher mais pas plus que le reste des goodies de l’univers : comptez £12 pour un collier/tote bag, 6 pour un stylo etc.

Je pense avoir été légèrement déçue, peut-être m’attendais-je à avoir plus de choix, mais en même temps je n’avais plus beaucoup d’argent à dépenser, c’est donc pas une mauvaise chose :p

Par contre, tout près du théatre, il y a la maison de Mina Lima, les dessinateurs de l’univers, qui ont également participé à La Belle et la Bête. Là, on est servis en choix de goodies sublimes ! Rééditions de Fantastic Beasts, de La Belle et la Bête, de Peter Pan, sublimes affiches, pins, cartes postales, carnets… à peu près tous les formats d’impression ! Je n’y ai rien acheté parce que je ne suis pas très goodies, mais la visite vaut le détour !

Conclusion

Honnêtement, je ne regrette pas une microseconde d’avoir été voir cette pièce, ni même d’avoir attendu un an et demi pour y assister !

Comme je le disais, le théâtre, les effets, la musique, les acteurs… étaient fantastiques !

J’ai sangloté comme un bébé à un moment, ce qui est pour moi gage de succès. J’ai de nouveau été submergée par l’émotion au moment où les acteurs ont salué, parce que c’était “déjà”* fini et que je ne voulais pas dire au revoir.

Je dis “déjà” parce que chaque partie dure quand même 3h, et qu’on les sent passer malgré tout !

Je vous déconseille vivement de les prendre d’affilée, je trouve que 2 jours de suite c’est parfait 🙂

Bon, après, ça a ravivé toutes les énormes incohérences de l’histoire… mais bon, j’ai fini par en faire mon deuil. Je considère que cette histoire n’est pas canon, mais j’ai quand même adore me replonger dans cet univers, que ce soit lors de ma lecture ou au théâtre (surtout au théatre ! *yeux qui brillent*.

Si vous voulez y aller, n’hésitez vraiment pas ! Mais armez vous de patience, car si des places sont encore disponibles, ce n’est pas avant avril 2018 ! Et en faites pas les crevards, prenez les places à £20… ou plus 😉

Love,
Meantara.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réflexions au sujet de « Meantara au théâtre : Harry Potter and the Cursed Child »

  1. JE VEUUUUUX Y ALLEEEEEEEEEEEEER!

    C’est pas très constructif mais je sais pas quoi dire d’autre…

    ET LOOOOOOONDRES!

    Ce sera tout pour moi, merci, aurevoir!

    • Ouuuh la violence !
      Franchement ça vaut la peine ! Après, j’avoue que je garde un peu d’amertume liée au sentiment de me faire dérober mon argent parce que JK Rowling sait que tout ce qui tourne autour de cet univers fera vendre, et que la qualité n’est du coup pas forcément au rendez-vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − six =